Au Burkina-Faso

Des paysans du village de Goumogho (Tiou), situé dans la région du Boulkiémdé, découvrent durant un voyage au Togo des champs agroforestiers initiés par l’APAF-Togo, et décident d’entreprendre la divulgation des techniques agroforestières au Burkina.

En 2004, après avoir collecté graines et inoculums, de retour à Goumogho, ils plantent dès que possible dans leur champs collectifs des arbres fertilitaires (des Albizia saman et chevalieri) sur 1 ha clôt de grillages pour sécuriser à cause de la divagation des bétails, dans le but de fertiliser leur champs bien sur, mais aussi d’en faire un champs de démonstration. Puis la plantation fut étendu sur 3 autres ha pour des cultures vivrières et de rentes: céréales, pastèques, oignons, bananes, etc…

APAF-Burkina a formé de nombreux paysannes et paysans et permis le reboisement de milliers d’hactares.

Mil et Sandali sous samanea saman de 4ans à Tengora (Burkina Faso)

Mil et Sandali sous Samanea saman de 4 ans à Tengora (Burkina Faso)

APAF

Leave a Reply

Your email address will not be published.